Le temps des footballeurs-ouvriers

Loin du foot-business

1930 – 1945

Profitant du passage au professionnalisme des deux grands clubs du Havre et de Rouen en 1933, l’US Quevilly remporte ses premiers titres de champion de Normandie en 1934, 1935, 1937 et 1938. Lors de cette dernière saison, le club dispute également une demi-finale du Championnat de France amateur (CFA), qui oppose en fin de saison les différents champions régionaux.

À l’époque, les « Jaune et Noir » sont dirigés par Amable Lozai et ces succès sont rendus possibles grâce au statut de footballeur-ouvrier mis en place par Lozai pour la grande majorité des joueurs, alors employés dans ses établissements de chantier naval. Le rythme : travail à l’usine en journée pendant la semaine, entraînement le soir et matchs le week-end.

La philosophie du président Lozai est que même le meilleur joueur de l’équipe sera mis dehors s’il ne travaille pas bien au port, et qu’en revanche la promotion sera facile pour les ouvriers-joueurs efficaces à l’usine. Cette image de footballeur-ouvrier permet aussi au club de recruter et garder les meilleurs joueurs amateurs, car en restant à l’USQ ils savent qu’ils ont la possibilité de pratiquer le football dans de bonnes conditions tout en travaillant.

Le club devient une référence du football amateur, il y règne un esprit de famille : joueurs, dirigeants, entraîneurs et président se côtoient, chaque jour, sur le terrain et au sein de l’entreprise. Chacun alterne sérieux et plaisir, talent et camaraderie, donnant une image soignée et dynamique.

blank

Equipe 1937-1938

blank

Equipe 1940

blank

JOUEURS TRAVAILLANT À L’USINE

QRM Quevilly Rouen Métropole

Contact

APPLICATION MOBILE

Retrouvez-nous sur mobile
et accédez à des contenus exclusifs.

Accueil
Mon compte
0
Panier