HORS-SÉRIE
Coupe de France 2012

Un parcours hors normes, une finale en apothéose au Stade de France et une parade dans les rues de Quevilly. Revivez l’intégralité du parcours légendaire réalisé par le groupe en 2012.

Une épopée formidable

  • 6e tour : Pacy Vallée-d’Eure (CFA) – US Quevilly 1-3
  • 7e tour : RC Clermontois (PH) – US Quevilly 2-5
  • 8e tour : SC Feignies (CFA2) – US Quevilly 1-1, 0 t.a.b. 3
  • 32es de finale : TA Rennes (DH) – US Quevilly 0-0, 4 t.a.b. 5
  • 16es de finale : US Quevilly – Angers SCO (Ligue 2) 1-0
  • 8es de finale : US Quevilly – US Orléans 45 (National) 2-0 a.p.
  • Quarts de finale : US Quevilly – Olympique de Marseille (Ligue 1) 3-2 a.p.
  • Demi-finales : US Quevilly – Stade Rennais FC (Ligue 1) 2-1
  • Finale : Olympique Lyonnais (Ligue 1) – US Quevilly 1-0

L’édition 2010 de la Coupe de France avait révélé au niveau national le talent de l’US Quevilly ainsi que l’énergie véhiculée par ce club aux habitants. Deux ans plus tard, l’histoire se répète.

Entre temps, le club est monté de division et évolue maintenant en National, le 3ème échelon du football français. Les deux premiers tours sont joués à l’extérieur face à des équipes réputées plus faibles, l’USQ tient son rang et se qualifie en inscrivant 8 buts en deux matchs.

Le 8ème tour ainsi que les 32èmes de finale sont plus disputés. L’USQ manque d’efficacité devant le but et se laisse emmener à chaque fois aux tirs aux buts. Heureusement, le talent individuel de ses tireurs et de son gardien fait la différence et le 7 janvier 2012 le quotidien Paris-Normandie titre « L’USQ est immortelle ».

Le tirage au sort des 16èmes de finale désigne le SCO d’Angers comme adversaire suivant. Un remake de 2010, où au même stade de la compétition les Hauts-Normands éliminèrent les Angevins. Le 21 janvier, les canaris décrochent leur billet pour le tour suivant grâce à une superbe frappe de Colinet, score final 1 à 0.

Au tour suivant, les Jaune et Noir affrontent Orléans. Partie tendue, crispée, chaque camp verrouillant sa défense. 0 – 0 après 90 minutes, c’est la 3ème fois déjà dans cette édition que l’USQ dispute les prolongations. Toujours avec succès.

blank

Le coach Régis Brouard réfléchit déjà à la stratégie à mettre en place pour le tour suivant. L’adversaire n’est pas à prendre à la légère, il s’agit de l’Olympique de Marseille de Didier Deschamps.

Le ¼ de finale est disputé à Caen sur la pelouse du Stade Michel-D’Ornano devant près de 20 000 spectateurs. Au terme d’un match à rebondissements, les joueurs marseillais revenant deux fois au score, l’USQ l’emporte par un but d’Ayina à la 112ème minute.

blank

Pour la deuxième fois en 3 ans l’US Quevilly dispute une demi-finale de Coupe de France. Le TAS désigne Rennes pour venir défier les canaris.

Hérouat à la 64ème minute, par un superbe tir dans la lucarne et Laup à la toute dernière seconde du temps additionnel qualifient l’US Quevilly pour la finale au Stade de France.

Le film du match commenté en direct
https://www.youtube.com/watch?v=HYEbiwH_mAg

Une finale de Coupe de France, cela ne se prépare pas à la légère. Après une mise au vert à Forges-les-Eaux, les dirigeants de l’USQ choisissent Clairefontaine pour la préparation à la finale. Cadres et dirigeants se retrouvent en ce lieu mythique pour apprécier chaque instant de l’histoire qui s’écrit.

Le 28 avril 2012, joueurs et staff pénètrent dans l’arène du Stade de France pour une soirée qui promet d’être belle et pour laquelle les supporters Jaune et Noir n’ont rien laissé au hasard. Drapeaux, tifos, perruques, maquillage, tout est fait pour montrer aux joueurs le soutien d’une région à leurs héros. Un titre déjà acquis par l’US Quevilly, celui de Petit Poucet de cette Coupe de France 2012.

Pour décrocher le Graal, il faudra passer outre une montagne du football français, l’Olympique Lyonnais, collectionneur de titres nationaux s’il en est.

Le public assiste à un bon match, les Lyonnais montrent l’étendue de leur talent face à des Quevillais appliqués et offensifs, les joueurs de National sont bien entrés dans la rencontre, réussissant dix premières minutes de qualité. Mais un premier avertissement à la 12ème minute avec un tir sur le poteau de Lisandro calme les ardeurs des canaris. À la 29ème minute, Lisandro est à la conclusion d’un mouvement lancé par Gourcuff et relayé par Lacazette, 1 – 0 à la pause.

La seconde période est plus équilibrée, une excellente frappe du gauche de Laup est repoussée sur sa barre par Lloris. Mais l’OL tient et remporte le match sur le plus petit des écarts.

blank

Une fois n’est pas coutume il faut, il faut saluer ici le fair-play du capitaine lyonnais Cris, qui propose au capitaine Quevillais, Grégory Beaugrard, de le rejoindre et de brandir ensemble ce magnifique trophée.

blank

Les joueurs de l’USQ sont accueillis à Petit-Quevilly comme des héros. Une parade est même organisée dans les rues de la ville et la fête s’apparente à la célébration d’une victoire, des milliers de supporters vêtus de jaune et de noir se pressent autour du bus pour chanter à la gloire du club.

Une ambiance festive unique que les supporters ne demandent qu’à revivre le plus rapidement possible.

QRM Quevilly Rouen Métropole

Contact

APPLICATION MOBILE

Retrouvez-nous sur mobile
et accédez à des contenus exclusifs.

Accueil
Mon compte
0
Panier