HORS-SÉRIE
Coupe de France 2010

Lors de la 93e édition de la Coupe de France, Quevilly marque les esprits en atteignant les demi-finales. Récit complet de cet exploit historique faisant du club une référence majeure du football amateur.

Le parcours des héros

  • 4e tour : AS Plateau (PH) – US Quevilly 0-4
  • 5e tour : US Quevilly – FC Dieppois (CFA 2) 2-0
  • 6e tour : CA Pont-Audemer (DHR) – US Quevilly 0-3
  • 7e tour : US Quevilly – ASC Kawéni (DH Mayotte) 6-0
  • 8e tour : Pacy Vallée-d’Eure Football (National) – US Quevilly 0-2 a.p.
  • 32es de finale : US Quevilly – Olympique Saint-Quentinois (DH) 6-0
  • 16es de finale : US Quevilly – Angers SCO (Ligue 2) 1-0
  • 8es de finale : US Quevilly – Stade Rennais FC (Ligue 1) 1-0
  • Quarts de finale : US Quevilly – US Boulogne CO (Ligue 1) 3-1
  • Demi-finales : US Quevilly – Paris Saint-Germain (Ligue 1) : 0-1 (à Caen)

Dimanche 4 octobre 2009, l’US Quevilly (CFA) fait son entrée en Coupe de France à l’occasion du 4ème tour. Ce premier match a lieu sur le terrain de l’AS Plateau (PH) et se solde par une superbe victoire des Quevillais 4 buts à 0

Les 5ème et 6ème tours sont également des formalités pour l’USQ, se détachant du FC Dieppois (CFA 2) à domicile 2 à 0 puis du CS Pont-Audemer (R3) à l’extérieur 3 à 0.

21 novembre 2009, Stade Amable-Lozai, Petit-Quevilly, 7ème tour de la compétition. En face, l’équipe de Kaweni (DH) a fait le déplacement depuis Mayotte. Mais le score est sans appel, 6 – 0 en faveur des Jaune et Noir.

Le 8ème tour se déroule à Pacy-sur-Eure et oppose l’USQ au Racing Club Pacy-Ménilles évoluant à l’échelon supérieur en National. Là encore, les quevillais sont redoutables dans les duels et se qualifient au terme des prolongations sur le score de 2 à 0.

Les 32ème de finale marquent l’entrée en compétition des écuries de Ligue 1, mais le tirage au sort est favorable à nos canaris qui se défont aisément de l’Olympique Saint-Quentin (DH), à Lozai, sur le score de 6 à 0.

Les choses sérieuses commencent en 16ème de finale lorsque les quevillais se voient affronter les professionnels du SCO Angers (Ligue 2). Et pourtant, les joueurs de Régis Brouard brillent à domicile et renversent les Angevins 1 à 0.

La compétition avance et le niveau continue à s’élever, cette fois l’USQ affronte le Stade rennais classé 8ème de Ligue 1 et tombeur du leader Bordeaux le week-end précédent. Un but de Grégory Beaugrard à la 44e minute propulse l’équipe en 1/4 de finale.

blank

Après 8 matchs, l’US Quevilly n’a pas encaissé le moindre but. Le club se construit une image de forteresse imprenable à domicile, évoluant à chaque tour devant un public plus nombreux et poussant à la délocalisation des matchs au Stade Robert-Diochon (12 000 places).

La performance est déjà belle, mais les Quevillais visent le sommet et accueillent l’US Boulogne (Ligue 1) devant un public intégralement jaune et noir. L’homme en forme de Quevilly, Anthony Laup, réalise le match parfait en délivrant deux passes décisives et en inscrivant un but. La fête est totale.

blank

Le tirage au sort des demi-finales offre à l’US Quevilly un adversaire de choix, le Paris Saint-Germain de Giuly, Makélélé, Sakho et Sylvain Armand.

Le match a lieu à Caen dans un Stade Michel-d’Ornano au bord de l’explosion sur chaque frappe Quevillaise.

blank

Dès le début du match, les 22 acteurs sont tendus par l’enjeu et les Jaune et Noir rentrent mieux que leurs adversaires. Véritable dynamiteur de l’USQ, Anthony Laup mène les assauts et met à contribution le gardien du PSG.

Longtemps imprécis, les attaquants Parisiens trouveront finalement la voie des filets à la 51ème minute sur un centre d’Armand dévié involontairement avant un coup de tête imparable d’Erding. Dans les ultimes secondes, un coup-franc de Laup sur le poteau scellera l’issue du match.

Le coach Régis Brouard ne cachera pas sa fierté à l’issue de la rencontre : « On ne peut que féliciter les joueurs car il y avait de la qualité, du jeu. Je suis fier, j’ai aimé la façon dont mes joueurs se sont comportés. »

L’US Quevilly conclut son épopée avec un total de 28 buts marqués pour seulement 2 buts encaissés faisant du club le plus prolifique de la saison en Coupe de France.

QRM Quevilly Rouen Métropole

Contact

APPLICATION MOBILE

Retrouvez-nous sur mobile
et accédez à des contenus exclusifs.

Accueil
Mon compte
0
Panier